janvier 29, 2004

Quelques difficultés

Bon nous voilà partis pour de bon de Ushuaia. Mais juste avant nous avons cassé les morceaux d'aluminium qui attachent la remorque au vélo (allez voir les images) et effectué notre première arrivée dans un beau camping à la nuit tombée. Lanuit est très courte ici en été, donc il faut vraiment le faire.
Le deuxième jour mon genou a continué à me faire mal mais on a réussi à franchir le col qui sépare les montagnes du sud de la Terre de Feu et le nord très plat et très venteux.

Le lendemain à quelques kilomètres au nord de Tolhuin, mon genou m'a causé beaucoup de problèmes. Damien m'a passé un truc en néoprène pour le tenir au chaud et j'ai pris quelques comprimés d'ibuprophen qui m'ont permis de tenir le coup. Ce soir là on est arrivés épuisés presque dans le noir à l'estancia Tepi où nous avons rencontré un petit guanaco. On y a trouvé un poêle à bois et des Argentins très accueillants. On y est restés deux jours et mon genou en est super reconnaissant. Le lendemain grand beau temps, mais aussi grand vent. On a rencontré des Grenoblois, Arnaud et Cécile, qui font du vélo depuis la Bolivie, ils allaient dans l'autre sens et nous ont donné pas mal de conseils. Entre autres qu'on était fous de se taper le vent dans le nez. En plus, ils nous ont passé des nouilles qu'ils avaient en trop et nous pas assez. Et des idées pour éviter les pires vents de la Patagonie en passant par la Carreta austral au Chili. On verra bien.
La journée s'est terminée avec des vents terribles qui, malgré le manque de collines, nous permettaient d'avancer à la très faible vitesse de 7km a l'heure. Ce soir-là on a réalisé qu'il nous fallait absolument arriver à Rio Grande situé à seulement 30km de là, car on n'avait plus de nourriture, seulement le pain que nous avait vendu le gardien de l'estancia abandonnée à Punta Maria. Donc pour être certains d'y arriver on s'est levés à 5:30 et on a evité les vents... wooo hooo.
A Rio Grande on a pu trouver des marchands de vélos qui nous ont remplacé les trois rayons cassés sur la roue arrière. On a aussi très bien mangé et j'ai pris un autre jour de repos pour bien soigner mon genou. Hier soir la matrone du camping/club nautique dans lequel on reste m'a fait un cataplasme d'algues pour le soulager.
Demain on part pour San Sebastian à 80km de bonne route goudronnée avec le vent dans le nez. Ensuite 150km sur une route non goudronnée dans la partie chilienne de Tierra del Fuego jusqu'à Porvenir ou on attrapera un traversier pour Puntas Arenas. Je vais donc écrire mon prochain email de là! dans 5 à 7 jours.

Posted by gwendal at 03:14 PM | Comments (0)

janvier 23, 2004

le début d'une grande aventure

Bon aujourd'hui! On a réussi à trouver le début de la route dans le parc de Tierra del Fuego. On a fait une petite cérémonie pour se souvenir de ce moment. Les roues du vélo ont été trempées dans l'océan antarctique. J'ai du mal à réaliser que je vais faire du vélo sur une aussi grande distance. Mais, il faut bien commencer et s'y appliquer une journée à la fois. Donc, voici une photo du point de départ
vous pouvez "cliquer" dessus pour voir la galerie de photo.

Ce soir on sera au nord de Ushuaia, on s'avance vers l'aventure!
J'ai peur et en même temps je suis tout à fait prêt et l'impatience de retrouver la route m'excite.

Encore une fois, merci à tous ceux qui m'ont aidé. Sans vous je ne serais pas ici.

Posted by gwendal at 10:40 AM | Comments (0)

janvier 17, 2004

Ushuaia un rêve se vit!

Après 48 heures de vol via Toronto, Santiago et Buenos Aires je suis finalement arrivé à Ushuaia. L'atterrissage fut spectaculaire.


check out the pictures

On a trouvé une ville entourée de montagnes noires qui contrastent énormement avec la neige qui s'accroche pendant l'été. Damien et moi avons tout de suite décidé d'essayer de faire une randonnée en montagne et même peut-être un tour dans les environs du Cap Horn avant de partir à vélo.

Il faut avouer qu'aujourd'hui marque le moment où finalement tous les préparatifs se terminent et je vais vraiment devoir faire tous les efforts pour finir cette expédition. J'ai un peu peur, mais je suis aussi très excité et j'ai hâte de commencer.

Je veux aussi remercier tous ceux qui m'ont aidé a préparer ce voyage. Sans vous je n'y serais jamais arrivé. Merci, merci beaucoup.

Posted by gwendal at 02:56 PM | Comments (2)

janvier 15, 2004

Cuba... Prepa... Ushuaia

C'etait genial de pouvoir faire un tour à Cuba pour tester tout l'équipement. Tout le monde dans ce merveilleux pays est incroyablement sympatique. Le vélo a super bien marché on n'a eu qu'une crevaison.

Ensuite on a passé une semaine très rapide à faire plusieurs présentations aux classes. Et faire tous les derniers préparatifs pour préparer une expédition qui va prendre au moins un an. J'ai aussi eu la chance de pouvoir partager les préparatifs de l'expédition sur Radio Canada.
IMG_0092.JPG

Maintenant je pars pour Ushuaia dans 24 heures, je vais parcourir en avion tout ce qui va me prendre un an à faire à vélo!

Posted by gwendal at 09:18 AM | Comments (0)