août 24, 2004

Bolivia: De Santa Cruz à Cochabamba


Une remarque intéressante après avoir visité les marchés publics de Santa Cruz et de Cochabamba. Ces deux villes sont toutes deux très différentes mais leurs marchés se ressemblent beaucoup, et le rôle économique qu'ils jouent dans les villes semble pareil. Santa Cruz est le nouveau moteur économique de la Bolivie. Mais ce développement est très récent. Cochabamba est visiblement une ville plus établie; elle possède plus de monuments historiques. Mais on voit aussi que, à la périphérie de la ville, les nouvelles constructions remontent les collines.

L'immensité de ces marchés me fascine. Ils remplacent complètement les supermarchés et les centres d'achat. Pour des villages plus petits, ce serait facile à comprendre, mais pour Santa Cruz qui a 1,2 millon d'habitants et Cochabamba qui en a 830 000, c`est incroyable. Il faut savoir que tout ce qui passe par le marché n'est pas imposable. Par conséquent, dans cette mer humaine de commerce qui s'étend sur plusieurs kilomètres carrés, on peut trouver tout ce que l`on veut. Il faut simplement bien connaître les lieux car, comme dans un souk marocain, je me suis perdu plusieur fois. Et je n`avais aucune idée où se trouvaient les différents marchands. Mais j`aime beaucoup ces bains de foule car à chaque fois, les voitures sont bannies et les bruits sont à une échelle beaucoup plus humaine.

Autre remarque: dans le journal "El Deber" de Santa Cruz de lundi, il y avait un article sur le préfet Roberto Fernandes. Ils avaient fait une liste des Pour et des Contre de son mandat. Et ce qui m'a vraiment surpris a été de voir en troisième position dans la liste des Pour. "Il vole moins que les autres". Ce qui m`a confirmé que la corruption politique est un fait accompli.

Posted by gwendal at août 24, 2004 06:31 AM
Comments